Hors la classe !

Pas ou peu la bienvenue sur les bancs d’école, la Bible a rejoint celui des accusés à travers l’affaire Matthieu Faucher, un enseignant accusé de prosélytisme.

Il avait perdu en 2017 son poste de professeur titulaire pour avoir lu des extraits bibliques en classe à ses élèves de CM1-CM2… Trois ans plus tard, Matthieu Faucher n’a toujours pas été réhabilité, malgré un jugement en sa faveur du tribunal administratif de Limoges. Ce dernier avait qualifié la sanction de “disproportionnée par rapport aux faits reprochés” et ordonné la réintégration de l’enseignant dans son école d’origine, à Malicornay (Indre), dans un délai de deux mois.

C’est donc une troisième rentrée en tant que remplaçant qu’a vécu Matthieu Faucher dont les péripéties judiciaires se poursuivent. Alors que le maître d’école a saisi la justice pour “non exécution d’une décision”, l’Éducation Nationale a pour sa part interjeté appel du jugement du tribunal de Limoges. Un nouveau procès devrait se tenir dans les prochains mois.

L’enseignement du fait religieux en débat

Si Matthieu Faucher espère toujours voir reconnue par sa hiérarchie l’absence de faute professionnelle, son combat va aujourd’hui au-delà. L’enseignant souhaite en effet lutter contre “l’analphabétisme religieux” des élèves, persuadé que la culture chrétienne doit continuer à être enseignée sous forme laïque. Bien qu’agnostique, Matthieu Faucher milite donc pour que soit donnée à la Bible une place en classe.

À cet égard, Matthieu Faucher a déjà reçu le soutien de nombreux parents d’élèves et de plusieurs intellectuels qui saluent son courage. Son cas a même inspiré un livre à l’historien des religions René Nouailhat, “La leçon de Malicornay. Le fait religieux pris en otage”, publié aux éditions de l’Harmattan. 

Dans un contexte de déchristianisation de la société confirmée par un récent sondage Ifop pour Le Monde, l’enseignant-chercheur déclare avec conviction : “Nous qui avons combattu l’intégrisme religieux, nous devons aussi dénoncer un intégrisme laïciste qui dénature la laïcité en s’attaquant stupidement à tout effort pour traiter du fait religieux, notamment du fait biblique !

Send this to a friend